07 juin, 2005

Qui de la mouillette ou de l'oeuf...

Ce sont parfois les recettes les plus simples qui posent le plus de problème. La légende urbaine dit que je ne sais pas faire le riz : je ne sais pas doser les quantités, la taille de la casserole, le temps de cuisson... Heureusement nos amis de l'industrie agro-alimentaire inventent sans cesse des produits permettant de faire croire aux invités que c'est moi qui l'ai fait .

Mon amie Armelle, quant à elle, sait tout faire de ses 10 doigts : tricoter des trucs en plume, broder des perles en faisant du vélo... Il n'y a que dans une cuisine qu'elle semble entrer dans un monde parallèle et mystérieux où les éléments deviennent soudain animés d'une vie propre (enfin quand je dis propre, je me comprends :) .

La recette des oeufs à la coque
Il faut respecter 2 choses : des oeufs ultra frais et surtout les déposer délicatement avec une louche dans l'eau bouillante au fond de la casserole en évitant de les cogner. Faire bouillir 3 minutes, les passer sous l'eau froide, et servir...
Pendant ce temps on peut faire des fantaisies avec les mouillettes : faire griller du pain et le tartiner de tarama... Enfin je dis ça... ;)

6 commentaires:

Fée brodeuse a dit…

A essayer la recette des oeufs à la coque donnée à ma belle-mère par le cuisinier de l'ambassade de France au Japon dans les années 50 qu'elle fréquentait souvent à l'époque ('ambassade pas le cuisinier )
mettre les oeufs dans l'eau FROIDE, porter à ébullition et sortir du feu dès que ca bout : sortir les oeufs immédiatement de l'eau et servir : ca donne en principe des oeufs coque parfaits (ni trop cuits ni pas assez ni explosés comme ceux d'Armelle ;)

Myriam a dit…

L'eau froide c'est bien aussi ;) il faut surtout éviter que les oeufs soient félés, on peut ajouter sel et vinaigre dans l'eau :)

Anonyme a dit…

je rappelle en plus a l'aimable assistance que, étant quand meme chimiste :-) j'ai deja un peu entendu parler de l'albumine, de l'acidité du vinaigre, des augmentations de pression et autres chocs thermiques ......... ouark ! ........
narmelle

alex a dit…

(d'alex de la part d'armelle)
petite recette pour le riz:
placer le riz (nettoyé ou non suivant les goûts) et 1.7 à 1.8 poids d'eau dans une casserole. Porter à ébullition rapidement puis baisser le feu pour une ébullition TRES DOUCE et couvrir. Cuire 10 minutes SANS OUVRIR puis laisser reposer 10 minutes SANS OUVRIR. On obtient du riz cuit par absorption comme dans les îles ou en asie !! si le riz est trop humide il suffit de le remuer sur feu le plus doux possible pour le déshydrater (c'est pour cela qu'il vaut mieux avoir un petit peu trop d'eau que un petit peu pas assez d'eau ... ) bon azpétit ... c'est INRATTABLE et supersimple !!!

Shiva a dit…

Mon guieu mon guieu!!!...
J'ose pas imaginer la scène si nArmelle se met faire griller du tarama!! :-((
Jean Crustacé, aux abris!!

Anonyme a dit…

Dans la famille Narmelle, nous avons osé la photo d'une oeuvre culinaire originale. Nous voulons une photo du plat de riz !!!!!

Pour ma part (dans la rubrique légende urbaine), il y a le canard à l'orange... L'histoire ne dit pas qui du canard ou de l'orange a gagné, je suis sans doute le grand gagnant puisque Narmelle a fini par m'épouser. Depuis je n'ai plus forcé sur la cuisine...

A propos des suggestions blogesques: Narmelle, je t'interdit de broder à vélo, nous avons un fils qui tient beaucoup à sa maman...

Shiva, plus de suggestion de menu STP ou ... viens dîner à la maison !

JeanNomard